Équipe de négociation en situation de crise (ENSC)

L’art de négocier en situation de crise est l’art et la science d’utiliser la communication, la persuasion, le renseignement et de l’équipement spécial pour convaincre la personne visée qu’elle a tout à gagner et moins à perdre en mettant fin à l’incident de manière pacifique.

Uniforme d’un négociateur de la police et une négociatrice et un négociateur en situation de crise au téléphone portant des écouteurs

Les négociateurs en situation de crise sont formés à pratiquer des techniques d’écoute active, de faire preuve de compréhension, de compassion, de patience et de persuasion. Les négociateurs font tout leur possible pour protéger la vie dans des situations extrêmement difficiles et imprévisibles.

Les négociateurs en situation de crise sont mobilisés par les commandants locaux des interventions en situation de crise, et travaillent souvent en étroite collaboration avec le Groupe tactique d’intervention (GTI) et un groupe choisi de psychologues-conseils.

Une équipe de négociation en situation de crise comporte typiquement :  

Il y a quatre équipes de négociateurs en situation de crise au sein de la GRC de la Colombie Britannique, avec une équipe dans chaque district (District de l’île, District du Nord, District du Sud-Est, District du Lower Mainland). Les membres de nos équipes se déplacent par voie terrestre, sur l’océan et par voie aérienne selon le besoin, et consacrent de nombreuses heures au règlement de situations dangereuses et critiques.

Voici des exemples des principaux appels de service :  

En moyenne, des négociateurs de l’ensemble de la GRC de la Colombie-Britannique interviennent à la suite de plus de 150 appels par année concernant des incidents critiques. Le travail peut être extrêmement stressant, mais s’avère aussi très gratifiant en fin de compte. Les négociateurs se donnent pour mission d’aider les personnes dans les moments les plus difficiles de leur vie, et sont directement responsables des vies sauvées.
 

Date de modification :