La GRC de Coquitlam enquête sur une fusillade ayant fait un blessé

coquitlam.rcmp.ca

2021-12-05 16:59 HNP

Dossier nº 2021-33498

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

La GRC de Coquitlam enquête sur une fusillade qui a eu lieu durant la soirée et au cours de laquelle un homme au volant d’un véhicule a été blessé. Le fils de la victime, qui se trouvait sur le siège arrière du véhicule et qui est âgé de 9 ans, s’en est heureusement sorti indemne.

Le 4 décembre 2021, vers 16 h 41, des policiers ont été appelés à se rendre dans l’îlot 1600 de la place Chickadee, à Coquitlam, afin de donner suite à un rapport concernant des coups de feu. À leur arrivée sur place, les policiers ont trouvé une personne ayant subi une blessure par balle. Des intervenants des services d’urgence de santé ont transporté la victime à l’hôpital où elle a reçu des soins pour des blessures ne mettant pas sa vie en danger. La victime a par la suite reçu son congé de l’établissement. Une berline argentée a été vue en train de quitter le secteur immédiatement après que la fusillade a eu lieu.

La Section des crimes majeurs de la GRC de Coquitlam mène l’enquête. Les enquêteurs demandent aux membres du public qui se trouvaient dans le secteur du plateau Westwood et dans les environs entre 16 h 20 et 17 h 20 et qui auraient capté des images à l’aide d’une caméra de tableau de bord ou une caméra de vidéosurveillance installée à leur domicile, ou encore, qui possèdent des renseignements susceptibles de faire progresser le dossier de communiquer avec eux.

À l’heure actuelle, la police n’a pas recueilli suffisamment d’information pour déterminer si l’incident est lié au conflit opposant actuellement des gangs dans le Lower Mainland. Cependant, il ne s’agirait pas d’un acte posé au hasard.

« Évidemment, cet incident s’est produit il y a à peine plus de 24 heures, alors il est beaucoup trop tôt pour déterminer un mobile ou établir un lien avec un groupe ou un autre incident », a dit la caporale Paige Kuz, agente des relations avec les médias. « Nous savons qu’il s’agit d’une situation préoccupante qui est survenue dans notre collectivité et nous travaillons sans relâche afin de recueillir tous les faits entourant l’incident et les éléments de preuve qui serviront à trouver les personnes responsables », a ajouté la caporale Kuz.

Quiconque possède des renseignements sur l’affaire est prié de communiquer avec le Détachement de la GRC de Coquitlam au 604-945-1550 et de demander à parler à un membre de la Section des crimes majeurs.

Diffusé par :

Cap. Paige Kuz

Agente des relations avec les médias
GRC de Coquitlam
coquitlam.rcmp-grc.gc.ca (en anglais seulement)
Bureau : 604-945-1580

Courriel : coquitlam_media@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :