Septembre : mois de la distraction au volant en Colombie-Britannique

Coquitlam, atrouille routière

2021-08-31 08:15 HAP

Un conducteur tient un téléphone cellulaire dans sa main droite et un agent de police observe l’infraction.

Photo haute résolution: Un conducteur tient un téléphone cellulaire dans sa main droite et un agent de police observe l’infraction.

La distraction au volant constitue l’une des principales causes des accidents impliquant des piétons, des cyclistes et des motocyclistes.

Le 1er septembre 2021, le Groupe de la sécurité routière du Détachement de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Coquitlam collaborera avec l’ICBC et d’autres partenaires pour appuyer la campagne de l’ICBC, d’une durée d’un mois, contre la distraction au volant. La distraction au volant cause plus du quart des collisions mortelles en Colombie-Britannique, indique la gendarme Deanna Law, agente des relations avec les médias du Détachement de la GRC de Coquitlam. Vous êtes cinq fois plus susceptibles d’avoir un accident si vous utilisez votre téléphone au volant, c’est pourquoi la police de Coquitlam et du reste de la province sévit contre les conducteurs distraits.

Il est possible d’éviter la distraction au volant. Pour ce faire:

La Motor Vehicle Act stipule que les conducteurs n’ont pas le droit:

Qu’entend-on par « dispositif électronique »?

Les sanctions liées à la distraction au volant sont assorties d’amendes importantes, de points d’inaptitudes et même de possibles interdictions de conduire pour les récidivistes:

Pour en savoir plus ou pour obtenir des conseils sur la prévention de la distraction au volant, veuillez consulter notre site Web grccb ou celui del’ICBC.

Diffusé par:
Gendarme Deanna Law
Agente des relations avec les médias
Détachement de la GRC de Coquitlam
604-945-1580
 

Diffusé par :

Relations avec les médias de la GRC de Coquitlam

Bureau : (604) 945-1580

Courriel : coquitlam_media@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :