La police met la population en garde contre la diffusion d’une lettre frauduleuse liée à bitcoin

Coquitlam

2021-02-01 11:51 HNP

Dossier nº 2021-2226

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

Photo à haute résolution : Photographie de la lettre frauduleuse liée à bitcoin

La police met en garde le public contre une escroquerie par lettre de menace qui a été commise à de nombreuses reprises dans les régions de Port Coquitlam et de Coquitlam au cours de la dernière semaine. Dans la lettre, on demande au destinataire d’envoyer des bitcoins en balayant un code QR au bas de la lettre, sans quoi les choses tourneront mal pour cette personne. Nous avons joint une copie de la lettre pour que la population puisse la reconnaître. Dans certains cas, le destinataire a trouvé de la poudre blanche dans l’enveloppe contenant la lettre.

Depuis le 25 janvier 2021, le Détachement de la GRC de Coquitlam a reçu de nombreux signalements à ce sujet. Il enquête actuellement sur la lettre avec l’aide de ses partenaires à Postes Canada. Dans la lettre, on menace les destinataires de dissimuler du fentanyl dans les colis provenant d’Amazon. Des menaces de mort et des menaces visant des biens ont également été proférées pour forcer le destinataire à envoyer 0,05 bitcoin. Le Détachement de la GRC de Coquitlam croit que cette lettre a été produite en masse pour être envoyée à de multiples adresses, comme toutes les lettres semblent identiques.

Dans les cas où une poudre blanche accompagnait la lettre, personne n’a subi de mal. Toutefois, on demande à la population de suivre les mesures ci-dessous pour continuer de veiller à sa sécurité :

Si vous avez déjà reçu une telle lettre, ou si vous la recevez à l’avenir, veuillez communiquer avec le Détachement de la GRC de Coquitlam.

« Les fraudeurs tentent souvent de se faire passer pour une personne en position d’autorité. Ils peuvent se présenter comme étant un policier ou un employé d’une entreprise, d’une institution financière ou d’un organisme gouvernemental. Les fraudeurs utilisent diverses tactiques, mais ils ont tous le même objectif : voler votre argent », déclare la gendarme Deanna Law, agente des relations avec les médias du Détachement de la GRC de Coquitlam.

Les signes d’une fraude :

Que vous ayez fait un paiement ou non, signalez les fraudes au Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501 ou à l’adresse www.centreantifraude.ca. Si vous avez effectué un paiement, communiquez avec votre institution financière qui a transféré les fonds et signalez l’incident à votre service de police local. Le numéro du Détachement de la GRC de Coquitlam pour les appels non urgents est le 604 945 1550.

Diffusé par :
Sergent d’état-major Ted Lewko
Détachement de la GRC de Coquitlam
604-945-1576
 

Suivez-nous :
Date de modification :