Division E - Plan stratégique de réconciliation

logo de Services de police autochtones

Prestation de services de police aux collectivités et aux peuples autochtones

En Colombie-Britannique, le Groupe des services de police autochtones joue un rôle proactif consistant à fournir des services de police adaptés à la culture des collectivités autochtones et à améliorer les relations entre les peuples autochtones, la GRC et le système de justice pénale grâce à un effectif policier autochtone solide et efficace. L’équipe des Services de police autochtones est composée de coordonnateurs qui s’occupent de faire de la sensibilisation sur les gangs, de membres de communautés métisses et autochtones urbaines, d’un recruteur, d’une équipe de liaison avec les collectivités, d’agents de liaison responsables des dossiers de personnes disparues et d’un gestionnaire de programme pour améliorer les services de police dans les collectivités autochtones. Les Services de police autochtones coordonnent et exécutent le Programme des services de police des Premières Nations, qui comprend 55 ententes tripartites et qui est offert par 117,5 membres des Services de police autochtones desservant 121 collectivités autochtones en Colombie-Britannique.  

Objectifs de reconciliation

La GRC de la Colombie-Britannique s’efforce de faire progresser la réconciliation et de renouveler la relation entre les Canada et les peuples autochtones, de sorte qu’elle soit fondée sur la reconnaissance de leurs droits, sur le respect, la collaboration et le partenariat. Les employés de la GRC de la Colombie-Britannique s’efforcent de tisser des liens menant à la réconciliation avec les peuples autochtones en étant à l’écoute de ce que cela signifie pour les populations locales. Chaque engagement positif avec les peuples et les collectivités autochtones est une étape vers l’établissement d’un lien de confiance, la prestation de services de police adaptés à la culture et le développement de notre propre compétence culturelle interne qui aidera à orienter nos objectifs et nos stratégies de réconciliation.

Objectives

  1. Mesure de suivi à l’interne pour les employés autochtones (conformément à la Vision 150)
  2. Justice réparatrice : Initiatives qui appuient des pratiques de justice concrètes et appropriées sur le plan culturela>
  3. Officialiser les relations avec les groupes autochtones (en particulier les groupes de femmes) et la collaboration explicite avec les groupes de femmes provinciaux et territoriaux, les aînés, les jeunes et les employés.
  4. Donner suite aux appels à la justice de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA) — Services de police
  5. Harmonisation avec les plans d’action provinciaux ou territoriaux sur les FFADA ou la réconciliation

Objectif 1:

Mesure de suivi à l’interne pour les employés autochtones (conformément à la Vision 150)  

1. Comité consultatif sur les cultures autochtones (CCCA)

Membres du CCCA, photo prise le 25 octobre 2019 au Centre communautaire de la bande indienne d’Okanagan

(Membres du CCCA, photo prise le 25 octobre 2019 au Centre communautaire de la bande indienne d’Okanagan)

Le Comité consultatif sur les cultures autochtones de la GRC de la Colombie-Britannique a pour but d’améliorer et de favoriser des communications plus solides, d’offrir des conseils d’un point de vue de la culture autochtone, de servir de base de connaissances pour formuler des commentaires sur les services offerts aux collectivités autochtones par la GRC et de donner des conseils pour appuyer les employés autochtones. Le mandat du Comité consultatif sur les cultures autochtones comprend notamment ce qui suit :

Les conseillers du comité conseilleront la GRC de la Colombie-Britannique dans les domaines suivants :

2. Programme de mieux-être des membres des Services de police autochtones

La GRC de la Colombie-Britannique reconnaît l’importance d’appuyer les membres des sections des Services de police autochtones (SSPA) dans la prestation de services complets, responsables et adaptés à la culture des communautés autochtones. Les projets de pétrole, de gaz et de ressources naturelles et les manifestations de solidarité avec les Autochtones ont eu de profondes répercussions sur le bien-être de nombreux membres des SSPA. De nombreux membres des SSPA ont participé à la réponse de la police aux manifestations, en favorisant les échanges et en ne recourant pas à la force avec les communautés autochtones. La GRC de la Colombie-Britannique a réagi en organisant un événement de bien-être pour près de la moitié des membres des SSPA (dont environ 50 % s’identifient comme Autochtones), dans le cadre duquel un soutien mental, physique et culturel a été fourni aux membres au moyen d’activités d’apprentissage et de discussions. Les participants ont pu faire part des difficultés auxquelles ils font face en première ligne de manifestations et de protestations très médiatisées, et ils ont discuté de l’importance de s’entraider pour continuer à fournir des services indispensables aux collectivités autochtones. En examinant les possibilités qui renforcent notre compétence culturelle interne et notre résilience, nous pouvons continuer de rebâtir nos relations avec les peuples et les communautés autochtones que nous desservons.

Objectif 2:

Justice réparatrice : Initiatives qui appuient des pratiques de justice concrètes et appropriées sur le plan culturel

La GRC de la Colombie-Britannique cherche des solutions de rechange, comme la justice réparatrice, en réponse aux torts causés par les comportements criminels. Le plan directeur a examiné les expériences des programmes de justice réparatrice et des détachements en Colombie-Britannique où les taux d’aiguillage par la police sont élevés, et les leçons apprises ont été communiquées à 36 détachements et programmes de la province. Le plan directeur du projet a permis de mieux faire connaître les avantages de la justice réparatrice, d’accroître la collaboration avec les programmes locaux et de faciliter la compréhension du fonctionnement du processus d’aiguillage. Les Services de prévention du crime font la promotion de l’utilisation, de la connaissance et de l’achèvement de dossiers correctement codés ou notés. Nous prévoyons que le nombre d’aiguillages augmentera à mesure que nous continuerons d’éduquer nos agents de liaison de la justice réparatrice au sein de nos détachements au moyen de visites et que nous informerons les membres des avantages de la justice réparatrice.

La GRC de la Colombie-Britannique augmentera son soutien aux pratiques de justice réparatrice et de guérison adaptées à la culture autochtone, auxquelles elle participe déjà activement. Voici des exemples récents de sa participation aux tribunaux de peuples autochtones et aux programmes de justice adaptés à la culture :

Objectif 3:

Officialiser les relations avec les groupes autochtones (en particulier les groupes de femmes) et la collaboration explicite avec les groupes de femmes provinciaux et territoriaux, les aînés, les jeunes et les employés.

La GRC de la Colombie-Britannique s’associe aux organismes de première ligne suivants qui travaillent à la prestation de services, à la sécurité et à la réduction des méfaits pour les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA autochtones, et qui élargissent et renforcent la prestation des services de police.

1. Campagne Moose Hide

Le 24 février 2020, la commandante de la GRC en Colombie-Britannique, Jennifer Strachan, a assisté à la réunion provinciale de la campagne Moose Hide au Centre de conférences de Victoria et a prononcé un discours d’ouverture devant les participants.

Les employés de la GRC en Colombie-Britannique appuient cette campagne, qui est une campagne de base visant à mettre fin à la violence faite aux femmes et aux enfants. Les services de police autochtones, les membres réguliers et le personnel du détachement ont assisté aux activités de la campagne Moose Hide dans la collectivité locale. Au cours des trois dernières années, la GRC de la Colombie-Britannique a distribué plus de 20 000 épinglettes en peau d’orignal à nos employés et aux collectivités que nous desservons. Porter cette épinglette montre que vous vous engagez à honorer, à respecter et à protéger les femmes et les enfants, et à dénoncer la violence familiale et fondée sur le sexe. Dans le cadre d’un partenariat et d’un soutien, la GRC a exprimé de nombreux engagements partout en Colombie-Britannique et les a affichés sur le site Web de la campagne de Moose Hide. La commandante de la GRC en Colombie-Britannique et la GRC de Surrey ont produit une vidéo invitant à dénoncer la violence. (Anglais seulement)

2. Campagne Sashing Our Warriors

Port de la ceinture métisse et éducation par des présentations dans le cadre de la campagne Sashing Our Warriors . Il s’agit d’une campagne communautaire holistique créée pour fournir l’éducation et la sensibilisation nécessaires pour prévenir d’autres actes de violence contre les femmes et les filles métisses. Une cérémonie d’hommage (port de la ceinture) représentative de la culture métisse est organisée dans le cadre de la campagne pour aider les personnes et la collectivité à trouver un apaisement et à se redéfinir comme entité.

3. Métis — Jour de Louis Riel

Éducation et sensibilisation des membres des Services de police autochtones. Le coordonnateur métis assiste aux événements. Cette année, il a fait de la sensibilisation auprès des employés de la GRC de la C.-B. au quartier général de la Division E.

4. Bâtons d’engagement — Mettre fin à la violence faite aux femmes et aux enfants

Au cours de la formation annuelle sur les services de police autochtones, les participants ont pris un bâton d’engagement pour mettre fin à la violence faite aux femmes. Les membres des Services de police autochtones de la Colombie-Britannique ont présenté cette initiative à leur collectivité locale. Les bâtons d’engagement ont été utilisés par les membres des SSPA dans leurs collectivités autochtones locales.

Objectif 4:

Donner suite aux appels à la justice de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (FFADA) — Services de police

1. Poste de recruteur autochtone de la GRC en Colombie-Britannique
2. Indigenous Pre-Cadet Training (IPTP) National Program
3. Nicola Valley Institute of Technology Law Enforcement Preparation Program
4. Services de police autochtones de la GRC de la Colombie-Britannique — Poste d’agent de liaison responsable des dossiers de personnes disparues
5. Coordonnateur de la liaison communautaire avec les Métis de la GRC en Colombie-Britannique

Objectif 5:

Harmonisation avec les plans d’action provinciaux ou territoriaux sur les FFADA ou la réconciliation

Le 26 novembre 2020, le premier ministre de la Colombie-Britannique a remis des lettres de mandat au ministre de la Sécurité publique, au Solliciteur général et au procureur général. Une orientation ferme est donnée dans plusieurs domaines dans lesquels les Services de police autochtones sont actuellement mobilisés, et des soutiens sont offerts au moyen d’activités et de programmes varies.

Sous la rubrique Équité et lutte contre le racisme , le premier ministre a souligné ce qui suit : Pour respecter nos engagements en matière de lutte contre la discrimination raciale, il faudra que l’ensemble du gouvernement s’engage à accroître la représentation des Autochtones, des Noirs et des personnes de couleur au sein de la fonction publique, y compris dans les nominations gouvernementales.

Dans les lettres de mandat, on indique ce qui suit : collaborer avec la police pour lutter contre les crimes graves dans les collectivités de la Colombie-Britannique, notamment en sévissant contre ceux qui distribuent des drogues toxiques dans les rues.

Prochaines étapes

La GRC de la Colombie-Britannique appuie le discours du Trône du gouvernement fédéral, qui définit la principale priorité de Parcourir le chemin de la réconciliation pour aller de l’avant comme partenaire dans ce cheminement. De plus, les SSPA ont présenté au Comité spécial sur la réforme de la Loi sur la Gendarmerie royale des renseignements sur les activités dans deux domaines :

D’autres activités et initiatives en cours d’élaboration pour réduire le racisme systémique et appuyer la réconciliation avec les peuples et les collectivités autochtones comprennent les suivantes :

Ces stratégies et activités des SSPA appuient les efforts de réconciliation et améliorent l’accès à une justice et à un soutien appropriés sur le plan culturel au sein du système de justice. Ces initiatives aideront à orienter et à mettre en œuvre une stratégie de réconciliation fondée sur le renseignement de la GRC en Colombie-Britannique et serviront de guide pour raviver et renforcer l’engagement de la GRC et ses liens avec les collectivités, les peuples et les employés autochtones. 
 

Date de modification :